Sédiments

Sédiments

Dirigé et réalisé par Antoine Richard et Charlotte Lagrange

avec les voix et les imaginaires de : Amarildo, Amin, Azzemine, Bamba, Denis, Fahad, Ikram, Imran, Kawtar et Kawtar, Luisa, Miriam, Pedro, Reza, Sékou, Victoria, Yamina, Zaidane, Zekrolla et Zirihun.

Produit par MA-scène nationale de Montbéliard pour le festival “Parlemonde” 2017.

 Sédiments est le fruit d’un travail mené au fil de plusieurs mois avec des lycéens en Upe2a c’est à dire en « Unité Pédagogique pour Elèves Allophones Arrivants ». Pour le dire autrement, ces jeunes gens sont des « primo-arrivants », ou des « migrants ». Le vocabulaire peine à les nommer. En partie parce qu’ils sont tous très différents. Leur seul point commun est d’être arrivés en France il y a peu ; quelques jours, quelques semaines ou quelques mois, parfois quelques années.
Nous avons souhaité revisiter avec eux leur nouveau lieu de vie : la ville de Montbéliard. leur proposer de superposer leurs imaginaires et leurs récits à la cartographie de la ville, territoire vierge et à investir pour la plupart d’entre eux.
Ils sont devenus les auteurs de cette pièce chorale. Par l’improvisation et l’écriture d’histoires mêlant observation méticuleuse, science-fiction, documentaire et poésie, ils ont créé des récits et des dialogues qui redessinent le paysage de Montbéliard pour raconter comment chaque présence, chaque silhouette, chaque intériorité forme les sédiments d’un territoire en mouvement.
L’assemblage de ces paroles se fait l’écho des bruissements de ce nouveau territoire et tisse un chemin voire un voyage dans cette ville dont la gare semble devenue le centre du monde.
Entre fictions et paysage sonore, Sédiments est un parcours fait d’allers-retours entre soi et les autres, explorant les langues et leurs dialogues, pour faire surgir avec douceur nos voix intérieures.

 

Sédiments a été conçu dans le cadre du festival Parlemonde de MA Scène Nationale de Montbéliard qui souhaitait mettre en valeur les créations participatives menées avec les dispositifs Upe2A du territoire de Belfort Montbéliard. Lors du festival, il était possible d’écouter la pièce radiophonique au casque en marchant dans la ville. Cette création a également fait l’objet d’une performance visuelle et sonore par les élèves et auteurs.